Sensibiliser à la différence: de la fiction à la réalité


Contexte

  • Lycée Nahr Ibrahim / Liban
  • 2018-2019
  • Auteur(s) : Mayda Samaha Chahid, professeur
    documentaliste au CCC  et Micheline Arab, professeur d’Arabe.

Nous avons travaillé sur le projet L’intégration des sourds dans la société Libanaise depuis novembre 2018.  Deux axes forts dans ce travail de sensibilisation des élèves de 5ème à la différence et au handicap: une approche littéraire avec l’étude d’un roman et une sortie scolaire pour voir de près l’enseignement spécialiser offert aux élèves malentendants au Liban.

Objectifs, socle et compétences

  • Former l’élève en tant que personne futur et citoyen.
  • Permettre à l’élève d’acquérir la capacité à juger par lui-même, en même temps que le sentiment d’appartenance à la société.
  • Permettre à l’élève ……. de participer activement à l’amélioration de la vie commune et à préparer son engagement en tant que citoyen.
  • Sensibiliser à la différence

Socle commun

Domaine 1 :

Les langages pour parler et communiquer

  • L’élève parle, communique … adapte son niveau de langue et son discours à la situation.
  • L’élève s’exprime à l’écrit pour raconter, décrire, expliquer ou argumenter de façon claire et organisée. Lorsque c’est nécessaire, il reprend ses écrits pour rechercher la formulation
    qui convient le mieux et préciser ses intentions et sa pensée.
  • Il utilise à bon escient les principales règles grammaticales et orthographiques. Il emploie à l’écrit
    comme à l’oral un vocabulaire juste et précis.
  • Comprendre et s’exprimer en utilisant sa langue régionale
  • …il comprend des messages oraux et écrits, s’exprime et communique à l’oral et à l’écrit de manière simple mais efficace.

Domaine 3 :

La formation de la personne et du citoyen

  • Expression de la sensibilité et des opinions, respect des autres.
  • L’élève exprime ses sentiments et ses émotions en utilisant un vocabulaire précis.
  • L’élève comprend et respecte les règles communes, notamment les règles de civilité […..]
  • […..] L’élève apprend à mettre à distance préjugés et stéréotypes, il est capable d’apprécier les personnes qui sont différentes de lui et de vivre avec elles. Il est capable aussi de faire preuve d’empathie et de bienveillance.

Modalités

Lieux : CCC du Lycée et l’école Libanaise des sourds à Baabda – Liban

nombre d’élèves et classe(s) : 14 élèves de la 5ème 3

organisation : en ½classe, projet annuel

type de collaboration : professeur d’Arabe/professeur-documentaliste

cadre : Sortie à l’école libanaise des sourds

durée : 4 séances au CCC et une sortie au centre

matériel et outils pédagogiques utilisés : questionnaire et outil informatique

Production envisagée

Production écrite et orale sur la vie et l’intégration en communauté des «malentendants ».

Déroulement

  • Dans un premier temps, les élèves ont lu un livre en langue arabe qui relate la vie d’un enfant sourd et sa lutte contre la communauté pour pouvoir continuer ses études et réaliser ses rêves.  (Livre choisi par leur professeur d’Arabe Mme Arab)
     Wa Tahakaka El Helm, Abbas Saeb, Dar El Banan, 2015 Liban
  • La deuxième étape s’est déroulée au CCC avec la professeur documentaliste et la professeur d’Arabe où les élèves ont effectué des recherches par groupe.
    • Durant la 1ère séance, Trois groupes ont été formés pour travailler trois parties liées au sujet ; le premier groupe s’est chargé de la partie concernant la vie quotidienne des sourds au sein de leur école et à la maison. Le deuxième a préparé la partie liée à leur éducation et leur culture et le troisième s’est penché sur leurs activités extrascolaires notamment l’Éducation Physique et Sportive.
    • Durant la 2ème séance, chaque groupe a élaboré un questionnaire, l’a tapé avec un traitement de texte et imprimé au CCC.
    • Tableau de déroulement
  • Durant la sortie, les élèves ont rempli le questionnaire en interrogeant les sourds et leurs responsables. Et ils ont eu la chance aussi d’apprendre l’hymne national libanais avec le langage des signes.
  • Au retour de la sortie, 2 séances supplémentaires ont eu lieu au CCC;
    • durant la 1ère séance, chaque groupe a rédigé un article résumant les informations collectées durant la visite et répondant à son questionnaire.
    • L’article corrigé a été tapé sur ordinateur par les élèves durant la 2ème séance et chaque groupe a enregistré l’article en version audio.

Évaluation/ Bilan

Au final, les productions écrites (ci-jointes) rédigées par les élèves avec la collaboration de Mme Arab et Mme Chahid ainsi que les enregistrements audio sont publiés sur le site des profs docs et le lien est envoyé par mail à l’ensemble des profs, des administratifs et des parents du lycée Nahr Ibrahim.

الصم يتعلمون
اللّغة العربيّة و الإنكلزيّة 7 ساعات في النّهار كما يتعلمون أيضاً مواداً أخرى
مثل: التاريخ، التربية، الجغرافيا، الموسيقى، الرياضيّات، الفيزياء والكيمياء
والتكنولوجيا وعلوم الحياة …

و إضافةً إلى ذلك
إنهم يتواصلون بلغّة الإشارات التي يتعلّمونها مع أساتذتهم. وتجدر الإشارة إلى
إنهم يتحضّرون أيضاً للامتحانات الرسمية للصف التاسع الأساسي.

.في 10 آذار، ذهبنا إلى مدرسة الصم والبكم. تعلَمنا الكثير عن حياتهم اليوميَة

.أولاً: يستيقظون مع المعلمة التّي تنكزهم بإصبعها

ثانياً: يضعون السمّاعات التّي تساعدهم على سماع بعض الأصوات وذلك يختلف من تلميذ إلى آخر حسب قدرته السمعية

ثالثاً: للتواصل مع الناس الذّين لا يتحدثون لغة الإشارة، يكتبون على ورقة، يقرأون الشفاه أو يجبرونهم على الإيماء ورفع الصوت. وعند حصول خطر ما، يعتمدون على الضوء أو المياه لتنبيههم بالخطر

وأخيراً، في أوقات الفراغ، يتحدثون مع بعضهم أو يلعبون اللقيطة

بعد زيارتنا للمدرسة اللبنانية للصم، اكتشفنا أشياء كثيرة، منها: أنهم يمارسون الرياضة. و يمكنهم ممارسة كل الرياضات المتوفرة في بلدنا. مثل: كرة السلة، كرة القدم، كرة الطاولة، التزلج، والمشاركة في الكثير من مسابقات الركض . وعندما يرتكبون خطأ ما ينبّههم الحكم بطريقة معيّنة بالإشارات، أو يرمي الحكم الكرة عليهم. كان هذا النهار ممتعاً ومفيداَ

Des photos de la sortie ont été publiées sur les réseaux sociaux du lycée.