« Littérature et société » botté en touche dans la réforme du lycée


 


Crédit : Auteur(S) : Mohamed Hassan – PixabayCreative Commons

Alors qu’on en était à déplorer le peu d’attrait de nos élèves pour la littérature, des initiatives innovantes ont permis de donner un regain d’intérêt pour la section L.

L’option découverte « Littérature et Société » en fait partie.
L’exemple du Lycée Français  « Pierre Deschamps » à Alicante est à souligner :

Participer, officieusement, au Goncourt des Lycéens*. Une dizaine d’élèves, la sélection intégrale, les délibérations, l’élection. Tout y était… ou presque. Pris dans un véritable tourbillon, les jeunes lecteurs se sont enthousiasmés pour ce « Marathon ». Il fallait aller plus loin , au-delà de la simple lecture. Les idées ont fusé, germé. une exposition sur les auteurs, leur oeuvre, des reprises d’interview accessibles par QR Code. La création d’un blog nourri de critiques, coups de coeur et commentaires sur les différents romans de la sélection. Un débat littéraire autour d’un des romans, pour la web-radio du lycée. Un prolongement théâtral, inspiré de « Chanson douce », sur le thème de l’infanticide dans la tragédie grecque. De lecteurs passifs, nos « papivores » se sont mués en journalistes, ambassadeurs, comédiens. Le virus les a atteints. Les enseignantes avaient gagné leur pari. Les élèves avaient gagné leur « challenge ». En fin d’année scolaire, les inscriptions en section L avaient doublé.

L’engouement pour le thème de cette année, le Slam, et l’obligation pour tous les élèves de seconde d’y participer à raison d’un groupe par trimestre, laissent présager une confirmation de l’intérêt pour le Littéraire.

Dans le cadre de la réforme, la suppression de cette option de découverte « Littérature et Société » – et pour beaucoup il s’agit d’une découverte – ne va-t-elle pas remettre en cause la sensibilisation nécessaire et indispensable à la chose littéraire ?

 * À noter que le Lycée Français « Molière » de Vilanueva de la Cañada avait, officiellement, participé au Goncourt des Lycées en 2014.