Médiathèque du Lycée Français International d’Agadir


Fiche d’identité

Etablissement : Lycée Français International d’Agadir

Nom des documentalistes : Sophie Jayne (à gauche) et Sophie Pincet (à droite)

 

 

 

 

 

 

Courriel/ contact: sophie.pincet(at)mlfmonde.org / sophie.jayne(at)mlfmonde.org

Accueil du public : Collège-Lycée

Horaires d’ouverture: 

8h-13h / 14h-18h le lundi, mardi, jeudi et vendredi

8h-12h le mercredi

Espaces physiques

Surface du centre de ressources (CDI) : 260 m2

Description en quelques lignes :

Coloré et spacieux, l’espace est fragmenté en îlots de travail-recherche, lecture, orientation, informatique, fonds régional + une salle de réunion /travail en groupe

Organisation des espaces : 

  • Pas de coin-lecture spécifique, mais un mur de bandes-dessinées et des bacs à albums qui servent de « point d’approvisionnement » aux utilisateurs qui se répartissent dans tous les (nombreux) espaces dotés de banquettes.
  • Informatique : Espace surélevé en forme de U
  • Médias : 1 téléviseur dans la médiathèque / 1 vidéoprojecteur et écran dans la salle de réunion
  • Expositions : le plus souvent installées dans l’entrée de la Médiathèque (panneaux de liège intégrés sur les murs et piliers)
  • Bonus : Espace Orientation en arrondi, deux salles de réserve/archivage, une salle de réunion (20 personnes), un coin casiers à cartables

 

Le truc en plus dans notre musette : Les documentalistes travaillent à une signalétique claire et attractive… chantier en cours, à partager sûrement!

Équipement informatique et présence numérique

        • Nombre de postes informatiques : 14 postes élèves (sans possibilité d’impression) + 2 documentaliste (PC portables) + 1 portable mobile. Programme de contrôle des ordis élèves par les documentalistes.
        • Equipement numérique (tablettes, tableau numérique…) : Pas encore…
        • Magazines numériques : Réflexion sur le remplacement de certains abonnements papier par les versions numériques
        • Portail esidoc :  http://lycee-dagadir.maroc.esidoc.fr/
        • Réseaux sociaux : Une chaîne Youtube en préparation… (booktubeurs et un peu plus…)
        • Une production mensuelle : Le Panora’Mix, un « teaser » pour les magazines de la Médiathèque (à découvrir sur Calaméo)

    Vie du centre de documentation

    Accueil individuel des élèves

    Modalités: ouvert aux récréations (très forte affluence) et 1 heure sur la pause du midi  + accueil sur les temps de permanence (30 élèves maximum)

    Accueil de classes 

    • En responsabilité et en partenariat avec les professeurs : selon les périodes, de 5 à 12 séances multiformes organisées par semaine (conseils lecture, recherches documentaires, « speed-booking », « débats-éclairs »….)

    • Dans le cadre des EPI : Séances de recherches, aide méthodologique, productions orales et écrites, présentation aux familles (Le temps des migrations, l’art oratoire, la désinformation)
    • Dans le cadre des TPE : accueil des classes tout au long de l’année
    • Dans le cadre de l’EMI : Initiation des 6e (séances AP) à Esidoc, séquence « Fake news » ayant abouti à un débat (en jeu de rôles), Semaine de la Presse à l’école : venue de journalistes, participation au Concours de Unes du CLEMI
    • Dans le cadre de l’orientation : séances avec les classes de 2e, en particulier pour l’organisation du Forum des Métiers. Partenariat Français/ Maths / SES / CDI   + Organisation de conférences et entretiens individuels avec une conseillère « coach » spécialiste de l’orientation.

    Projets coups de cœur

     

    La pause lecture « Silence on Lit! » se vit aussi en EPS !

    Petit à petit, l’action « Silence on lit! » a fait sa place dans les classes (et même sur les terrains de sport!). (Voir l’album photos d’une pause-lecture sur Calaméo). Tout le monde ne « joue pas le jeu » chaque semaine, mais beaucoup de classes (donc d’enseignants) sont désormais devenues des « abonnées » de cette pause de lecture-plaisir d’un quart d’heure, planifiée sur un jour différent chaque semaine.


    Dans notre médiathèque idéale…

    l’espace, les ressources et les actions offriront une réelle cohérence : on y  dépassera  les notions de règlement à respecter ou de techniques à acquérir, pour y développer une ambiance propice à  l’épanouissement de l’élève comme individu, citoyen en herbe… Tout ça ressemble fort à un projet bâti en mode « design thinking », non?! A ce sujet, j’ai beaucoup aimé l’article « Le documentaliste, un « design thinker » qui s’ignore ». Si vous avez un peu de temps…